Fouillez-tout.com (MC)


 

 

 Chroniques précédentes

 
· 

C'est bientôt la fête des Mamans !

· 

C'est la fête nationale !

· 

 

La Romance du Vin

Csurlatele

 


Chroniques précédentes
  Travelocity.ca en francais

'Houston, we got a problem…'

Samedi premier février 2003 vers 9H00, heure locale de l'Est, la NASA perdait le contact avec la navette spatiale Columbia, vol STS 107. Dans le ciel du Texas, la comète américaine se désintégrait sous les yeux de milliers de spectateurs stupéfaits. À environ 60,000 mètres d'altitude, à une vitesse approximative de 20,000 kilomètres/heure, la navette se déchirait en mille morceaux à cause de la friction atmosphérique.

À Cap Kennedy, les parents et amis des astronautes allaient être mis au courant du désastre…de même que le monde entier; la navette Columbia est perdue et les sept cosmonautes sont morts. Chez les experts dépêchés pour commenter la catastrophe, on suppose que le bouclier thermique, sous l'aile gauche de la navette, aurait pu être endommagé lors du départ de celle-ci 16 jours auparavant alors qu'un morceau d'isolant se serait détaché du réservoir principal et aurait heurté le vaisseau dans la deuxième minute du décollage. Mais ce n'est que pure spéculation…

Une chose demeure pourtant certaine, c'est que si quelques tuiles du bouclier thermique de Columbia ont été endommagées pendant la mission, la chaleur intense lors de la rentrée, environs 1,600 degrés centigrades à l'altitude de 60,000 mètres, c'est-à-dire au moment ou la friction et la chaleur étaient au maximum, ( à cause de la décélération soudaine de la navette qui utilise la densité de l'atmosphère pour ralentir sa vitesse et lui permettre par la suite d'atterrir, passant de 25,000 kilomètres/heure à environ 350 kilomètres/heure à l'atterrissage ) ne permettait aucune faille dans la couche de tuiles protectrices. En effet, la perte d'une seule tuile sur les 20,000 que la navette possède, à Mach 18.3, (18,3 fois la vitesse du son qui est de 1,220 kilomètres/heure ) entraînerait par effet domino la perte de plusieurs autres tuiles thermiques laissant ainsi une partie du fuselage à la merci de l'intense chaleur. Comme la structure des navettes est faite principalement d'aluminium (le point de fusion de l'aluminium est de 660 degrés celcius, pour faire moins pesant on utilise des métaux légers car la navette pèse tout de même 45,000 tonnes et que chaque livre de (payload) charge utile demande plus d'un millier de kilos de carburant pour arracher le véhicule à l'attraction de la terre *) vous comprendrez que la chaleur intense de la rentrée a littéralement fait fondre une partie de l'aile de la navette pour ensuite la faire exploser…Entraînant la mort des 7 spationautes. Nous souhaitons qu'ils n'ont pas trop souffert et offrons nos sincères condoléances à leur famille…

Une tuile qui tombe sur la NASA...

Plusieurs héros sont morts en tentant d'échapper à la gravité terrestre. Et plusieurs vont encore donner leur vie pour la cause ! Nous sommes maintenant si habitués à voir les navettes spatiales décoller et atterrir que nous nous imaginons qu'il ne s'agit que de vulgaires ballades en avion…comme lorsqu'on prend des vacances pour le sud en hiver.

L'horrible réalité nous a rattrapé samedi matin. En effet, lors du décollage d'une navette, les astronautes se baladent sur près de 2 millions de kilogrammes de combustible explosif ( le combustible liquide du réservoir principal est fait d'hydrogène et d'oxygène liquide alors que le combustible solide des fusées d'appoint est fait de 70 % de Perchlorate d'Ammonium, de 12 % de Polybutadiène, de 16 % de poudre l'aluminium et de 2 % d'un composite à base d'époxy combinant le tout ) ; lors du retour sur Terre la navette doit passer d'une vitesse de 25,000 kilomètres/heures à 350 k/h sur la piste d'atterrissage en utilisant l'air de notre belle planète comme aérofrein, élevant ainsi la température du bouclier thermique à plus de 1,600 degrés celcius…dépassant aisément le point de fusion de plusieurs métaux et alliages utilisés.

Les astronautes sont au courant des périls qu'ils doivent encourir. À chaque mission, des hommes et des femmes risquent leur vie pour faire avancer la science…et vivre leur rêve. Notre rêve à tous!…

Quelques fois, je me prends à rêvasser…Je suis à bord d'un spationef en direction d'Alpha Centauri, l'étoile la plus près de notre système solaire à 4,3 années lumières. Grâce aux recherches et à l'avancement de la science, et à tous ceux qui ont donné leur vie pour l'exploration de l'espace, nous voguons à 80 % de la vitesse de la lumière et espérons arriver à destination du Centaure dans un peu plus de 5 années terrestres. L'équipage est en animation suspendue et les ordinateurs de bord ont pris la relève pour nous mener à destination…Nous sortons d'hibernation à l'entrée du système et contemplons le magnifique spectacle; Alpha A et Alpha B qui tournent l'une autour de l'autre avec un cortège de planètes gravitant autour des deux étoiles. L'une d'elles est à une unité terrestre d'Alpha A et semble être propice à la vie que nous connaissons : il y a de l'eau à l'état liquide et une atmosphère contenant de l'oxygène, la température n'est ni trop froide, ni trop chaude…Nous décidons d'aller l'explorer…

- Houston…Nous avons trouvé une planète habitable….À vous…

Le message est parti mais la Terre ne le recevra que dans 4,3 années, de sorte que la réponse nous parviendra dans un peu plus de 8,6 années terrestres…

Mais nous n'attendrons pas la réponse…


Espérons que le programme spatial ne sera pas trop ralenti par l'enquête qui devra déterminer les causes de l'incident…Espérons que notre quête de l'espace progressera sans trop de pertes de vie humaines…


* Des faits sur la navette :

· Charge utile maximale de la navette : 24,948 kg
· Poids total du réservoir externe : 750,980 kg
· Poids total des 2 fusées d'appoint 'à carburant solide' : 2X 589,670 kg
· Poids total au décollage (approximatif) : 2,041,200 kg
· Vitesse orbitale de la navette (approximatif) : 27,869 kilomètres/heure
· Prix de construction d'une navette : $1Milliard U.S
· Budget annuel de la NASA : $15 Milliards U.S

 




Par Alain Bellemare

 

Dr Fouyot
recommande...



Villa D'Orta



Les chansons de Sabrina Sabotage



Hélène Léveillée Artiste Peintre



La Romance du Vin Vignoble



Porte ouverte sur la francophonie



La Romance du Vin Vignoble


MP3    Vidéo    Images    Cotes boursières
Fouillez ...vous trouverez!
Cartes de souhaits dans Fouillez-tout        tout le web


Accueil   •   Ajoutez (modifiez) votre site!   •   Hébergez Fouillez-Tout sur votre site   •   Recommandez Fouillez-Tout
 À propos de Fouillez-Tout   •   Annoncez sur Fouillez-Tout   •   Ajoutez Fouillez-Tout   •   Contactez-nous  


Tous droits réservés.