Fouillez-tout.com (MC)


 

 

 Chroniques précédentes

 
· 

C'est bientôt la fête des Mamans !

· 

C'est la fête nationale !

· 

 

La Romance du Vin

Csurlatele

 


Chroniques précédentes

Avenue Octobre Soixante-dix

Alors que les élus municipaux de la ville de Montréal se questionnent sur la pertinence de rebaptiser une rue du quartier Parc Extension en mémoire de l'ex-premier ministre l'honorable Robert Bourassa, décédé il y a à peine dix années, je voudrais proposer le nom d'avenue Octobre Soixante-dix…
Je me souviens…

À première vue, cela peut vous sembler bizarre qu'un simple citoyen comme moi vous rappelle la devise que nos plaques d'immatriculation nous martèle tous les jours; Je me souviens… Comme ma grand-mère qui souffre d'Alzheimer et à qui l'on doit redire tous les jours qui elle est…qui je suis…

Quand j'étais petit, c'était plus simple; c'était la Belle Province... C'est vrai qu'elle était belle notre Province; six mois sous la neige avec deux semaines dans les trente degrés en juillet, et trois nuits où l'on ne pouvait plus respirer tellement l'humidité, combinée à la chaleur, nous étouffaient dans nos chambres au deuxième étage de la demeure familiale…Mais aujourd'hui, on a la climatisation…

Je me souviens, quand j'étais tout jeune québécois sans vraiment savoir ce que c'était vraiment, et que j'aidais mon papa à laver sa vieille Oldsmobile Delta 88 dont il était si fier, avoir bêtement demandé au paternel pourquoi il y avait cette inscription sur la plaque minéralogique de la voiture familiale et que nous appelions tous à tort licence, parce que l'office de la langue ne nous avait pas encore formellement rappelés à l'ordre…

- ' Pourquoi c'est marqué La Belle Province dessus?' Car après tout, nous étions sensés être Maître chez nous depuis les années soixante, un Peuple et fiers de l'être, un Québec souverain dans un Canada unis 'coast to coast'! Mais ça, c'était vrai avant qu'on nous envoie l'armée d'occupation canadienne en octobre 1970, les deux minables référendums de 1980 et 1995 où les Québécois se sont comptés et déchirés entre frères et soeurs, et avant la fameuse loi sur la Clarté dont le 'dépité' Dion est si fier…et les règles de majorité absolue de Chrétien qui se situent à environ 95 % plus Un lorsqu'on veut se séparer légalement de l'être aimé !

- ' Pourquoi il y en a deux, Papa…Une en avant et une en arrière ?…' À l'époque, c'était une très bonne question, car cela doublait le travail de nos pauvres prisonniers qui maintenant réclament le salaire minimum et d'adhérer peut-être à un autre syndicat que celui du crime. Aujourd'hui, il n'y en a plus qu'une à l'arrière, c'est peut-être la raison qui explique ce pour quoi on ne se souvient plus de rien; la répétition, comme dans l'exemple de l'apprentissage du petit catéchisme inculqué de force à l'école à coup de règle, a ses avantages : 'Où est Dieu ? Dieu est partout !… Et bientôt, comme on aura tous une puce électronique d'implantée dans le cul, comme les chiens de race pure ou les moutons du troupeau à mon oncle pour l'agri-traçabilité, ou un code à barres comme au supermarché pour que le Québec puisse passer à la caisse au plus vite, ou pour qu'on puisse nous suivre à la trace comme des prisonniers en liberté au conditionnel, on n'aurait peut-être plus besoin de plaque 'pantoute '…et on recevrait nos 'tickets' par la poste comme les Anglais en Ontario…Maudit que c'est un beau pays le Canada!

- 'Est-ce que c'est pour aider la police à donner des billets quand tu vas trop vite, hein! Papa?…Hein! Papa ?'


Les commentateurs, les journalistes, les analystes de la scène politique, les politiciens de toutes tendances, tous sans exception ont louangé l'homme d'État et les bienfaits de ses mandats répétés à la gouverne de la province…Pas un seul n'a mentionné sa collaboration avec l'occupant anglo…Sûrement un petit oubli dans notre mémoire collective.

Pas un mot sur sa bravoure légendaire au Lac Meech où il a su résister vaillamment à l'envi de taquiner la truite, comme à la sympathie populaire québécoise qui le poussait à faire l'indépendance au nom de tous les Québécois aux allégeances diverses, pas un mot sur la Crise d'Octobre 1970 où, celui que feu P.E. Trudeau, maintenant devenu un aéroport, surnommait : 'le mangeur de hot-dogs', fit venir l'armée d'occupation Canadienne 'in The Province Of Quebec'…Il semblerait que nous avons la mémoire courte, nous autres Québécois, mais moi, je me souviens encore…Octobre Soixante-dix…

Jamais je n'oublierai ce moment passablement noir de notre jeune existence collective…C'est à ce moment-là que j'ai compris que, comme les autres québécois, je n'avais pas les couilles accrochées assez haut pour avoir mon pays pour moi tout seul et c'est pourquoi, comme les autres, je me suis mis à ramper et à m'écraser devant l'occupant du gouvernement supérieur… C'était un peu naturel, car ils avaient de gros fusils mitrailleurs qu'ils exhibaient si fièrement pour nous impressionner! Je n'étais qu'un jeune ado ignorant à l'époque, mais j'ai bien lu la terreur dans le regard de mes camarades de classe, de mes frères et mes sœurs du Québec et, tous ensemble, nous avons fait dans notre culotte !

Aujourd'hui, je me sens honteux d'avoir souillé mon pantalon et de n'avoir pas saisi l'occasion de me révolter et de faire face à l'occupant anglais…J'aurais pu sortir mon tire-boulette et en lancer une ou deux sur les véhicules blindés de l'armée qui passaient devant la maison familiale, mais j'ai eu peur d'agir, car la dernière fois que je l'avais utilisé, la police était venue me reconduire à la maison et maman avait été très fâchée d'apprendre que j'avais cassé les carreaux d'un voisin chiant et m'avait donné la fessée! Je sais maintenant que je suis un peu 'chieux en culotte' comme les autres et j'ai beau me bercer d'illusions en pensant à la fondation d'un pays souverain en faisant un petit X sur un bulletin de vote, je sais maintenant qu'il est plus que probable que cela n'arrivera jamais…Car j'ai peur de perdre mes belles montagnes rocheuses du 'Plus beau pays du monde', ma 'job steady' dans une grosse firme américaine qui n'a pas encore déménagé sa production en Chine, mon chèque de B.S. au cas où, mon assurance chômage pour probablement très bientôt si tout le monde continue d'acheter des mets chinois, mon chèque de pension et ma retraite garantie avec mon condo en Floride six mois par année, et j'ai peur que ma maison ne vaille plus rien suivant un 'oui'… Pour toutes ces raisons, je suis un collabo. Qui ne dit mot consent ! Qui ne fait rien et ne porte pas assistance à autrui, collabore avec l'oppresseur… Je suis donc un collabo, tu es un collabo, il est un collabo…

Comme beaucoup de constitutions ont été écrites avec le sang des braves qui sont tombés pour la patrie, comme le nombre de bébés boomers croît de façon exponentielle et que l'on compte maintenant sur les immigrants pour faire des enfants et pour payer les pensions des jeunes retraités québécois, qui voudra donner un peu d'encre pour écrire la constitution de notre fière nation?… Qui ? Personne, comme en Octobre Soixante-dix…On n'est pas des fous et on veut garder notre petit confort !

C'est pourquoi je propose que l'on renomme l'avenue du Parc; Avenue Octobre Soixante-dix, en l'honneur de feu Robert Bourassa et des Québécois qu'il a si bien représentés à l'Assemblé Provinciale pendant toutes ces années. Bien qu'il ait demandé la présence de l'armée canadienne, une erreur de jeunesse probablement, on doit le remercier de nous avoir fait la preuve par l'absurde que, s'il y a une Nation québécoise, c'est une nation rampante, conquise, emmurée dans une réserve appelée province canadienne, et qui attend, en chialant que c'est pas juste, le chèque d'assistance nationale appelé Pépère-Équation!

Avenue Octobre Soixante-dix;

Merci pour tout, Robert !

 




Par Alain Bellemare

 

Dr Fouyot
recommande...



Les chansons de Sabrina Sabotage



Hélène Léveillée Artiste Peintre



La Romance du Vin Vignoble



Porte ouverte sur la francophonie



La Romance du Vin Vignoble



Villa D'Orta


MP3    Vidéo    Images    Cotes boursières
Fouillez ...vous trouverez!
Cartes de souhaits dans Fouillez-tout        tout le web


Accueil   •   Ajoutez (modifiez) votre site!   •   Hébergez Fouillez-Tout sur votre site   •   Recommandez Fouillez-Tout
 À propos de Fouillez-Tout   •   Annoncez sur Fouillez-Tout   •   Ajoutez Fouillez-Tout   •   Contactez-nous  


Tous droits réservés.